Message sujet à modifications, merci de votre compréhension.

Le pré-projet concernerait l'implantantion de 5 pylône de technologie WIMAX, par la société ALSATIS au printemps 2016 :

- 1 de 25m de haut à Saint-Nizier-du-Moucherotte (recours d'urbanisme en cours...) en remplacement d'un pylône existant semble-t-il;

- 1 de 12m à Lans-en-Vercors, dans la zone artisanale, au-dessus du supermarché "Netto", à 150/200m de la crèche et 30m des premières habitations;

- 2 à Villard-de-Lans : 1 dans la zone artisanale "Les Geymonds" , l'autre à la Tancanière.

 

Ce que nous avons compris du principe de fonctionnement:

Un pylône appelé "Station mère", reçoit le signal Internet en haut débit. Ce peut être par satellite, par connexion à la fibre optique,... Elle fournit une possibilité de connexion à Internet en Haut Débit (20 à 100 Mégabits en théorie...) dans un rayon de plusieurs kilomètres.

Ce signal (faisceau d'hyperfréquences, c'est-à-dire des ondes pulsées de la famille des micro-ondes et non pas des "radiofréquences" terme employé par les défenseurs du projet qui cherchent à minimiser la nature du signal... source : CRIIREM) est relayé par d'autres pylônes qui doivent être "à vue". En ce qui concerne le pré-projet du Plateau, nous avons eu la version que la station mère serait le pylône de Saint-Nizier-du-Moucherotte et que la station mère serait le pylône de la Tancanière à Villard-de-Lans ??

Chaque pylône est émetteur de Wifi ou Wimax (WIFI à longue portée, plusieurs kilomètres) pour que les particuliers, qui sont « à vue », puissent réceptionner le signal grâce à leur antenne, qui est elle-même émettrice (communication avec l’antenne de base ou mère).

C'est-à-dire que pour prétendre au Haut Débit chez soi, il faut être à vue d'une de ces antennes (pas d'obstacle, ni de bâtiment, ni d'arbre ou autre...).
L'opérateur vend une antenne extérieure qui doit être posé par un installateur agréé (coût entre 120 et 300 euros), la liste pour l'Isère est ici.

Cette antenne doit être reliée en filaire, dans la maison à une alimentation, un routeur et à l'ordinateur: voir schéma d'ALSATIS ici ou ci-dessous:

download

Le particulier doit donc souscrire un forfait à cet opérateur exhaustif (ALSATIS dans notre cas) !

 

Le problème, c'est que cette technologie n'est absolument pas performante (déjà présente à ENGINS ) et, est très variable selon les conditions météorologiques.Elle n'est pas rentable et a été abandonnée dans de nombreusues régions et départements (se référer aux informations présentes sur le blog).